* PASSE LE TEMPS …

passe le temps

 

Au fil de la vie, le temps ralentit mes pas

Et me donne envie de retourner loin là-bas

Au chemin de ma jeunesse, de liberté

Là où j’ai connu l’ivresse, ma destinée.

 

C’était au temps de l’amour, de la tendresse

Aussi celui des beaux jours, de la liesse

Ma route sillonnait d’ardeur, garnie de joie

Et l’on rayonnait en notre cœur plein d’émoi.

 

Passe le temps, trop vite pour mes cheveux gris

C’était hier, je sais et je l’ai bien compris

Les souvenirs sont enfouis en ma mémoire

Et m’aident à revisionner mon histoire.

 

Le temps s’égrène au chapelet du bonheur

Et s’écoule, variant les chemins, les erreurs

Il faut puiser et vivre toujours le meilleur

Privilégier la paix pour notre petit cœur.

 

Un jour les aiguilles de l’heure s’arrêteront

Ensuite les dernières cloches sonneront

Pour m’emmener où il n’y aura plus de temps

Plus de larmes, de sourires, plus de printemps.

 

passe le temps

* JOYEUX NOEL 2017

10.gif

 

Noël en son manteau d’hiver frappe à notre porte

Les bras chargés de cadeaux qu’avec bonheur il nous apporte.

Par un message de paix et rempli d’amour il nous transporte

Vers un monde plein d’espoir où dignement il nous escorte.

Au sommet du sapin, une étoile brille

Tandis que de mille feux les guirlandes scintillent

C’est la fête, la joie, la lumière de Noël

L’Unité et le rappel de Bethléem !

Les enfants sèment le bonheur

Par leurs cris et leurs rires, ils réchauffent les cœurs.

Le merveilleux repas rassemble la famille avec ardeur

Et la bûche prend tout son sens avec un bon verre de liqueur.

Chantons Noël en nos villes et campagnes

Que l’écho de nos cœurs retentisse vers la montagne

Et transmette l’amour au-delà des frontières

L’amitié, la santé, à la terre tout entière.

 

noel2.jpg

* LA POMME DE TERRE

la pomme de terre

Pour vous convaincre définitivement de ses qualités,

Je ne peux mieux faire que la comparer à une femme !

J’ai toujours été frappé par l’utilisation fréquente de noms féminins

Pour en désigner les variétés, comme les Charlottes,

Les Mona Lisa ou les belles de Fontenay,

Ou surtout les modes de cuisson.

Mesdames et chères amies, vous n’êtes pas des pommes de terre,

Et cependant…..

Que vous soyez en robe de chambre ou en chemise,

Sans pelure ou drapées de Mousseline,

Vous restez toujours Duchesses ou Dauphines !

Parfois atteintes de Vapeur, mais rarement soufflées,

Vous gardez la ligne allumette et la taille noisette !

Vous êtes délicieuse à croquer, tant que vous n’avez pas germé !

Vous êtes délicieuses à croquer, surtout dorées.

Mais meilleures encore quand vous êtes sautées !

 

Quand de vos maris, j’épluche la conduite,

Je découvre qu’avec vous, ils ont  la frite.

Ils sortent sans pelure, même s’ils pèlent de froid.

Pour eux, même si vous n’êtes plus des primeurs,

Vous demeurez d’éternelles nouvelles !

Pour vous, ils se laissent arracher les yeux,

Friper la peau et meurtrir la chair :

Car comme les pommes de terre,

Ils ont des yeux, une peau et une chair !

Sans vous, ils sont dans la purée,

Sans vous, ils en ont gros sur la patate,

Alors que de la société, ils sont le gratin !

Pommes de terre, je vous aime !!

la pomme de terre

* LES DICTONS DE NOVEMBRE

dictons de novembre

 

 

  •    A la mi-novembre passée, il peut neiger et venter à souhait. 

    • Blanche gelée, l’eau est annoncée. 

    • Brouillard en novembre, l’hiver sera tendre. 

    • C’est la mauvaise nuit du chariot qui fait le plus de bruit. 

    • De la Toussaint à la fin de l’Avent, jamais trop de pluie ni de vent.

    • En novembre, bon paysan va vendre son poulain. 

    • En novembre du four la fumée vaut mieux que rafale glacée.

    • Gelée de novembre mange l’herbe tendre.

    • Gelée de novembre, adieu l’herbe tendre. 

    • L’automne est le père des fruits. 

    • Le vent de novembre arrache la dernière feuille. 

    • Les bonnes gens plantent les vignes de bon sarment.

    • Les épis vides portent la tête haute. 

    • Les pieds du jardinier ne font pas mal au potager. 

    • Mois mort, vêts-toi plus fort. 

    • N’attends pas d’un moineau ce que peut faire un faucon. 

    • Novembre chaud au début, froid à la fin. 

    • Novembre est un mauvais mois pour les brebis tondues.

    • Novembre le mois noir, est celui de l’espoir.

    • Oies qui caquent et battent des ailes annoncent le vent. 

    • On ne coupe pas l’arbre pour avoir un fruit.

    • Or de novembre, plomb de décembre. 

    • Quand en novembre la pluie noie la terre, ce sera du bien pour tout l’hiver. 

    • Quand il gèle en novembre, l’herbe part comme tendre. 

    • Quand il gèle en plein vent, tout fend. 

    • Quand la chute des feuilles est tardive, la froidure arrive vite. 

    • Quelque temps qu’il fasse en novembre, fais du feu dans ta chambre. 

    • Soleil du matin ne dure pas tout le jour. 

    • Temps sanguin, annonce pluie du lendemain. 

    • Terre retournée et blés semés, la terre peut geler. 

    • Tonnerre de novembre, remplit le grenier. 

    • Vent de novembre est mauvais sur l’eau. 

* LES VALEURS DE MA VIE

les valeurs de ma vie

Faut-il rappeler les valeurs morales de vie ?

En ce monde fou, où rien d’important, on oublie !

Et je débuterai ma liste par LE RESPECT

Celui envers les autres que l’on méconnaît !

 

Viennent ensuite L’AMOUR et LA TENDRESSE

Mais me tient aussi à cœur LA POLITESSE

Avec son prochain, nourri de GENTILLESSE

En enrobant sa vie de grande SAGESSE.

 

La FAMILLE et L’HONNEUR sont aussi mes valeurs

Ils sont tous dans mon cœur, engendrant mon bonheur

Je prône aussi LA PAIX, entre proches, amis

Et que règne L’ENTENTE dans tous les pays !

 

Le SENS DE L’EFFORT, DES RESPONSABILITES

Pour moi sont encore et ont toujours été

La réalité d’une vie de COURAGE

En ce poème, ces valeurs je partage.

les valeurs de ma vie

* VINS ETERNELS

jordy.jpg

Le soleil du Sud coule à flots dans ton arôme

Vin de France et d’ailleurs, tes vignes nous embaument

Qu’il soit de couleur blanche, rouge ou bien rosé

Des saveurs il déclenche, allons le déguster !

 

Bon vin de Bourgogne, d’Alsace ou de l’Hérault

Celui de la Loire, du Jura, de Bordeaux

Tu as conquis mes lèvres par tes caresses

Tel un hymne à l’amour aux feux de la vieillesse !

 

Tu redonnes la vie et la joie des beaux jours

Avec ton énergie, on retrouve l’humour

Autour d’une table d’amis et de mets fins

Ou celle d’une flamme en plein air au jardin

 

Gai breuvage de luxe pour chaque bouchon

Les grands crus s’apprécient, à chacun sa région

En humant ton parfum, nous trouvons l’élégance

La griserie de l’âme et l’ivresse des sens

 

Oh vins du Sud et de la Méditerranée

Garde nous ton raisin, nectar ensoleillé

Ton terroir en argile ou de ruffe est prospère

Tu réchauffes les cœurs, c’est toi que je préfère !

jordy1.jpg

* LES 4 SAISONS

saisons.jpg

 

Le PRINTEMPS verdoyant, bourgeons et floraison

Profitons des moments, vivons cette saison

C’est le temps des amours, de la belle jonquille

Des oiseaux, leur retour et du bleu qui scintille !

 

Et le ciel de l’ÉTÉ nous ouvre ses portes

Nous serons envoûtés, le soleil escorte

Les amoureux de la vie et de découvertes

Avec le plein d’énergie et d’instants superbes.

 

Mais l’ocre de l’AUTOMNE reviendra toujours

Les soirées monotones, baisers sans amour

Parfum des feuilles mortes, de brume sans joie

Et que le vent emporte ou que la pluie nettoie.

 

Rose de Noël représentera l’HIVER

Ou neige éternelle enveloppera la terre

Au coin du feu, on revivra les souvenirs

Avec pour vœu, meilleure année à enrichir.

 

Quatre saisons tracent le fil de notre vie

Nous guident sans retour à celle bien choisie

Avec l’espoir un jour d’un monde encore meilleur

De réussir l’amour, de trouver le bonheur !!!

 

saisons1.jpg

* LES RIDES DE MON VISAGE (poème de ma composition)

Les rides de mon visage

 

Elles représentent le chemin de ma vie

Ces rides sur mon visage m’identifient

Retracent pourtant en routes sinueuses

Un parcours d’expériences, d’années précieuses.

 

Ces sillons de richesses, d’ennuis, de tracas

Sont signes de vieillesse, vécue ici-bas

De douleur et d’amour, de joie et souffrance

Relatant les jours de grands moments de chance.

 

Les plis de mon visage demandent respect

De tous ces ans passés en faisant de mon mieux

Avec pour idéal rendre mes proches heureux

Pour le repos final, être en paix vers les cieux !

 

Les rides de mon visage